Étude pour évaluer la contamination potentielle des bains (2014)

///Étude pour évaluer la contamination potentielle des bains (2014)
Étude pour évaluer la contamination potentielle des bains (2014)2018-07-20T10:26:03+00:00

Contamination potentielle des bains: les sèche-mains à jet d’air froid et chaud contaminent l’environnement des sanitaires/toilettes et peuvent être inadaptés aux établissements de santé

Les bactéries propulsées dans l’air et sur les utilisateurs et sur les passants constituent un risque de contamination croisée entre personnel de santé et grand public

L’étude conclut que les sèche-mains à air chaud et à jet d’air pulsé présentent un plus grand potentiel de contamination des toilettes par propagation de bactéries dans l’air, sur les utilisateurs et sur les passants. Les résultats ont des implications importantes pour les professionnels de santé spécialisés dans la lutte contre les infections ainsi que pour les directeurs des achats chargés de l’équipement des toilettes d’hôpital.
Conçue et dirigée par le médecin microbiologiste Professeur Mark Wilcox, de l’Université de Leeds et du CHU de Leeds, et financée par l’ETS, l’étude a comparé la propension des trois méthodes couramment utilisées de séchage des mains à disperser des bactéries par aérolisation. Il s’est avéré que les sèche-mains électrique à jet d’air pulsé dispersent plus de gouttes contenant des bactéries et les diffusent plus loin que sèche-mains à air chaud ou les essuie-mains en papier. Ils ont en outre mis en évidence que les bactéries restent dans l’air ambiant des toilettes pendant bien plus de temps après l’arrêt du sèche-mains.
L’étude, publiée récemment dans le Journal of Hospital Infection, est présentée à la 9ème Conference International de la Healthcare Society de lutte contre les infections (HIS) à Lyon, du 16 au 18 novembre 2014.
Cet événement biennal rassemble environ 1000 professionnels provenant du monde entier, y compris des épidémiologistes, des microbiologistes, des praticiens de santé publique et des directeurs de prévention et de contrôle des infections,
pour discuter les dernières données obtenues par la recherche et les meilleures pratiques en matière de prévention et de contrôle des infections.

JHILe titre complet de l’étude est :  Comparaison microbiologique des méthodes de séchage des mains : potentiel de contamination de l’environnement, des utilisateurs et des passants. E.L. Best, 1 P. Parnell, 1 MH Wilcox 1,2 – Département de microbiologie, Old Medical School, Leeds General Infirmary, CHU de Leeds NHS Trust1 & Université de Leeds, Leeds LS1 3EX 2, Royaume-Uni.   

L’étude complète peut être téléchargée, au prix de 35,95 $, sur : http://authors.elsevier.com/sd/article/S0195670114002461 

Diffusion aérienne

Durant l’exécution de l’étude, les mains protégées par des gants ont été contaminées par une souche inoffensive de Lactobacillus, un organisme qui normalement ne se trouve pas dans les toilettes. Cela a été fait pour reproduire la charge bactérienne présente sur des mains mal lavées. La détection successive du Lactobacillus dans l’air a prouvé que cette bactérie devait provenir des mains lors du séchage. Les chercheurs ont mesuré l’air autour des sèches-mains et également à des distances d’un et deux mètres. Le nombre de bactéries dans l’air à proximité des sèche-mains à jets d’air froid a été estimé 4,5 fois supérieur au nombre de bactéries autours du sèche-mains à air chaud et 27 fois supérieur à celui qui était dispersé par des essuie-mains en papier. À côté des sèche-mains, les bactéries sont restées dans l’air ambiant bien au-delà d’un temps de séchage des mains de 15 secondes, avec environ la moitié (48%) des lactobacilles collectés plus de 5 minutes après la fin du séchage. Les lactobacilles ont encore été détectés dans l’air 15 minutes après le séchage des mains (20% du total des lactobacilles récupérés pour le sèche-main à jet d’air pulsé).

ETS_Infographic_A4_FR

Lisez les articles, dans différentes langues, qui résument l’étude et regardez ou téléchargez l’infographie relative à l’étude.

Anglais :

communiqué de presse Leeds Anglais

Étude Leeds Infographie Anglais

 

Allemand :

Communiqué de presse Leeds Étude d’Aérodispersion Allemand

Étude Leeds Infographie Allemand

 

En français :

Communiqué de presse Leeds Étude d’aérodispersion Français

Étude Leeds Infographie Français

 

Italien :

Communiqué de presse Leeds Étude d’aérodispersion Italien

Étude Leeds Infographie italienne

 

Espagnol :

Communiqué de presse Leeds Étude d’aérodispersion Espagnol

Étude Leeds Infographie Espagnol

 

Polonais :

Communiqué de presse Leeds Étude d’aérodispersion Polonais

Étude Leeds Infographie Polonais

 

Néerlandais :

Communiqué de presse Leeds Étude d’aérodispersion Néerlandais

Étude Leeds Infographie Néerlandais

 

Vous pouvez aussi regarder la vidéo de l’interview du Prof. Mark Wilcox avec la BBC sur le lien:  https://www.youtube.com/watch?v=orAcSHwYTms   

 

Cette page est également disponible en: Anglais Allemand Italien Polonais Espagnol