Se sécher les mains propage-t-il les bactéries?

//Se sécher les mains propage-t-il les bactéries?
Se sécher les mains propage-t-il les bactéries?2018-10-11T05:53:57+00:00

Nouvelle étude hospitalière: Le séchage des mains influence la dispersion des bactéries

Une étude en hôpital  menée sur plusiers sites a montré que la méthode de séchage des mains peut affecter le risque de dissémination bactérienne dans un environment réel d’utilisation.  Ces conclusions ont des implications importantes afin de réduire è un minimum le risque d’infections croisées au sein des blocs sanitaires hospitaliers.

De nombreux exemples attestant de différences importantes de contamination bactérienne de surface ont été relevés, notamment par des bactéries fécales ed des bactéries résistant aux antibiotiques, les chiffres enregistrés pour les sanitaires aves sèche-mains à air pulsé étant supérieurs à ceux des sanitaires proposant des essuie-mains en papier.

Cette méthode de séchage des mains utilisant un sèche-mains à air pulsé influe sur le risque de dissémination ou la dissémination dans l’air des bactéries dans les environnements d’utilisation.

Cette vidéo illustre l’étude Multisite Hospital Study réalisée en 2018 à Leeds (Royaume-Uni), Paris (F) et Udine (I).

Il est fortement recommandé de visionner l’intégralité de la vidéo afin de recueillir pleinement les conclusions des experts ayant mené l’étude.

Vous pouvez lire ci-dessous quelques extraits de la vidéo:

Mark Wilcox, Leeds MD, Consultant Microbiologist:
« Tout a commencé par mes observations personnelles lorsque j’utilisais un sèche-mains à air pulsé. Nous avons mené plusieurs expériences différentes, tout d’abord en laboratoire. Nous avons comparé les méthodes de séchage des mains, pour voir si ces différentes méthodes correspondaient à différents niveaux de dissémination bactérienne et de contamination de l’environnement. »
« Et l’objectif de cette dernière étude était de voir si les résultats obtenus en laboratoire se vérifieraient sur le terrain également. »
« Les résultats obtenus convergent sur le fait que la contamination bactérienne dans l’environnement des toilettes était plus importante dans les toilettes où on utilisait un sèche-mains à air pulsé pour se sécher les mains, que dans celles où on utilisait des serviettes en papier. »
« En menant des expériences similaires pour observer la dispersion des gouttes, nous avons remarqué que la plupart atteignaient le haut du torse, c’est-à-dire le visage chez les enfants… On a déjà observé des éclaboussures sur la personne qui attend derrière pour utiliser le sèche-mains. »
« Le message à retenir, c’est que nous avons clairement démontré que les sèche-mains à air pulsé représentent un risque accru de transmission de bactéries dans les toilettes. C’est pourquoi je pense qu’ils sont inappropriés en milieu hospitalier. Il est recommandé d’utiliser des serviettes en papier jetées de manière adéquate, plutôt que des sèche-mains à air pulsé. » 

Fredric Barbut, Paris, Professor of microbiology
« Il fallait comparer différentes techniques de séchage des mains pour voir si l’une était meilleure ou si l’une pouvait prévenir la dissémination bactérienne. »
« Nous avons retrouvé des bactéries d’origine fécale, des entérobactéries, dans la poussière, sur le sol, plus fréquemment quand on utilise
le sèche-mains à air pulsé.

« Des mesures ont été prises. Récemment, il y a un guide publié par la Société française d’hygiène hospitalière sur l’hygiène des mains qui recommande de ne pas utiliser, dans les lieux de soins, les sèche-mains à air pulsé, à cause de cette dissémination et propagation de bactéries plus importantes dans l’environnement.

Silvio Brusaferro, Udine, Prof. Medical and Biological Science
« Se sécher les mains avec une serviette est une méthode qui limite la contamination autour de la serviette ou de l’endroit où la serviette est jetée. »
« Quand on se sèche les mains avec de l’air pulsé, plus le jet d’air est puissant, plus la diffusion est importante autour de l’endroit où on se sèche les mains. »

 

Marc Van Ranst, Leuven, Virologist
« On a mené une étude en Angleterre, en France et en Italie. On est allés observer dans de vraies toilettes d’hôpitaux quelle était la meilleure façon de se sécher les mains. »
« Je pense qu’à terme, et ce terme est assez court, les sèche-mains à air pulsé n’auront plus leur place dans les hôpitaux. »

I believe that eventually, and this will happen soon, the Jet Air Dryers will no longer be allowed in hospitals. »

 

 

Lisez les détails et retrouvez le lien vers l’étude sur cette page: ÉTUDE MULTICENTRIQUE menéè dans différents hôpitaux

Cette vidéo est également visible sur la chaîne ETS Choices You Tube, où vous pouvez également visionner d’autres vidéos intéressantes sur l’hygiène des mains.

Contacts:

duomedia

Lutt Willems | tel. +32 2 560 2150| lutt.w@duomedia.com 

ETS

Fanis Papakostas | fanis.papakostas@europeantissue.com

Cette page est également disponible en: Anglais Allemand Italien