L’hygiène dans le lavage des mains

/L’hygiène dans le lavage des mains
L’hygiène dans le lavage des mains2018-07-20T10:26:07+00:00

De nombreuses études ont été effectuées sur les avantages du lavage des mains et sur l’efficacité des différents éléments impliqués dans cette opération, mais relativement peu ont souligné les bienfaits/l’importance du séchage des mains en matière d’hygiène.

Pour une prévention adaptée des contagions et des infections grâce au lavage des mains, il faut s’assurer non seulement que les mains sont parfaitement propres après leur lavage, mais aussi que le système de séchage adopté soit le plus approprié possible.
La prévention et le contrôle des infections et des contagions a toujours été un sujet très sérieux, mais c’est encore plus le cas aujourd’hui avec la propagation de la fièvre porcine et des contagions qui s’y rattachent. Les risques de transmission bactérienne doivent être réduits le plus possible.
ETS a demandé à une équipe de chercheurs de l’Université de Westminster, dirigée par le microbiologiste Keith Redway, détudier la performance hygiénique de différents systèmes de séchage des mains, pour tenir compte des développements intervenus dans la technologie et dans les produits, en intégrant à ces tests la nouvelle génération de sèche-mains à jet d’air pulsé récemment mis sur le marché et qui n’ont pas fait l’objet d’études comparatives antérieures.
La principale méthodologie adoptée dans le cadre de la présente étude suit celle déjà utilisée par l’Université de Westminster lors d’études précédentes.

Mais les sèche-mains électriques à air chaud sont-ils la bonne solution ? Cette dernière étude a comparé la performance des essuie-mains en papier par rapport aux deux types de sèche-mains électriques à air. Les sèche-mains à air chaud et les nouveaux sèche-mains à jet d’air pulsé augmentent le nombre moyen de bactéries sur les mains après leur utilisation, tandis que les essuie-mains en papier le réduisent. Les sèche-mains à jet d’air qui utilisent de l’air à très haute vitesse (jusqu’à 600 km/h) ont également montré qu’ils présentaient un risque plus élevé de disperser des microgouttes, potentiellement contaminées, vers les autres utilisateurs et sur les différentes surfaces de l’espace sanitaire par rapport aux autres systèmes de séchage analysés dans le cadre de cette étude. De plus, comme les sèche-mains traditionnels à air chaud, ils peuvent être contaminés par des bactéries susceptibles d’entraîner des maladies.

Communiqué de presse :

  L’hygiène des mains est une question sérieuse : pour éliminer les germes et éviter les infections, il faut être aussi attentif au le séchage des mains que le sont la majorité des hôpitaux. Pour prévenir les infections et les contagions, les directives données aux médecins et patients préconisent un lavage soigneux des mains, avec du savon, puis un séchage avec un essuie-mains en papier qui a la vertu de réduire de façon significative les germes et les virus qui restent sur les mains.

Cette pratique salutaire de l’hygiène des mains, conseillée par les spécialistes de la santé, permet de garder sous contrôle le risque d’infections éventuelles et d’en prévenir la diffusion.  

Cette page est également disponible en: Anglais Allemand Italien Polonais Espagnol