Publié sur « Mayo Clinic Proceedings » : L’efficacité de l’hygiène des différentes méthodes de séchage des mains: un examen de la preuve

///Publié sur « Mayo Clinic Proceedings » : L’efficacité de l’hygiène des différentes méthodes de séchage des mains: un examen de la preuve
Publié sur « Mayo Clinic Proceedings » : L’efficacité de l’hygiène des différentes méthodes de séchage des mains: un examen de la preuve2018-07-20T10:26:02+00:00

La revue phare de la Mayo Clinic et sans doute l’une des revues les plus importantes et fiables en médecine générale. La Mayo Clinic Proceedings est parmi les publications scientifiques les plus lues et les plus citées par les médecins, avec un tirage d’environ 124 000 copies. Publié sans interruptions depuis 1926, le contenu des Mayo Clinic Proccedings comprend les recherches menées par les prix Nobel. Parmi d’autres études, les auteurs font également référence à l’étude de l’Université de Westminster en 2008 pour l’ETS (et à l’étude de l’université de Bradford, soutenu par un fabricant de de sèche –mains à air pulsé). 

Cet important article, paru en juin 2012 dans la revue « Mayo Clinic Proceedings », pratiquant un examen collégial, illustre la nette supériorité du point de vue de l’hygiène des essuie-mains papier par rapport aux sèche-mains électriques.

Résumé de l’article de Mayo Clinic Proceedings

« La transmission de bactéries est plus susceptible de se produire à partir de la peau mouillée que de la peau sèche; par conséquent, le séchage correct des mains après le lavage doit être une partie intégrante du processus d’hygiénisation des mains dans le cadre du système sanitaire.
Cet article examine systématiquement les recherches menées sur l’efficacité hygiénique des différentes méthodes de séchage des mains.
Une recherche bibliographique a été effectuée en Avril 2011 en utilisant les bases de données électroniques PubMed, Scopus et Web of Science. Les termes de recherche utilisés étaient « sèche-mains » et « séchage des mains ».
La recherche a été limitée à des articles publiés en anglais de janvier 1970 à mars de 2011. Douze études ont été incluses dans l’examen.
L’efficacité du séchage des mains inclut la vitesse de séchage, le degré de séchage, l’élimination efficace des bactéries, et la prévention de la contamination croisée.
Cet examen a reçu un accueil peu favorable en ce qui concerne l’efficacité relative des sèche-mains à jets d’air électriques.
Cependant, la plupart des études suggèrent que les essuie-mains en papier peuvent sécher les mains et éliminer les bactéries de manière efficace, ainsi que causer moins de contamination de l’environnement des toilettes. D’un point de vue hygiénique, les essuie-mains en papier sont supérieures aux sèches-main à jet d’air électriques. les essuie-mains en papier devraient être recommandées dans les endroits où l’hygiène est primordiale, tels que les hôpitaux et les cliniques ».

« L’édition 2009 sur la grippe porcine humaine A (H1N1) a rappelé aux professionnels de santé et à toute la communauté médicale l’importance de l’hygiène des mains afin de prévenir la propagation des maladies.
L’efficacité de l’hygiène des mains dans le contrôle des infections a été reconnue depuis l’observation de Semmelweis en 1847 selon laquelle le lavage des mains réduit le nombre de décès chez les femmes attaquées de fièvre puerpérale. Pendant des siècles, le lavage des mains a été considéré comme la mesure la plus importante pour réduire le fardeau de l’infection associée aux soins de santé.

Le lavage des mains veut dire se laver les mains avec du savon antimicrobien et de l’eau.  Dans les pratiques actuelles, cette action peut varier considérablement d’un bref rinçage des mains à un récurage intensif. Avec un lavage des mains adéquat, des réductions significatives dans les taux de maladies infectieuses ont été signalées dans un certain nombre de contextes, tels que les établissements de santé, l’industrie alimentaire, les garderies, les écoles et tous les groupes communautaires ainsi que dans tous les milieux communautaires et domestiques.

Video Mayo Clinic Proceedings

Video Mayo Clinic Proceedings

Jusqu’aujourd’hui, toutefois, un grand nombre d’études ont porté sur des sujets tels que les techniques de lavage des mains, la sélection et la manipulation des solutions de lavage des mains, et la façon d’améliorer le respect des normes d’hygiène pour le lavage des mains chez les praticiens de santé.  On connaît moins le rôle du séchage des mains après le lavage et l’efficacité relative de différentes méthodes de séchage des mains dans la réduction de la contamination.

Le séchage correct des mains doit être une composante essentielle des procédures efficaces d’hygiène des mains.  (L’un des auteurs de l’article explique les conclusions principales dans cette vidéo)

Coates et al ont rapporté que le lavage des mains avec de l’eau savonneuse ou de l’eau seule combiné à un séchage avec du papier absorbant peut éliminer de manière efficace les bactéries des mains. Toutefois, si les mains sont seulement secouées après le lavage, certaines bactéries sont susceptibles de rester. Patrick et al ont réalisé des investigations sur la relation entre la quantité d’eau résiduelle sur les mains et les niveaux de translocation bactérienne.
La transmission de bactéries était plus susceptible de se produire à partir des mains mouillées que des mains sèches. Merry et al ont également confirmé le rôle important de l’eau résiduelle sur les mains au niveau de la contamination tactile ou liée au contact.

Bien que des études aient signalé l’importance du séchage complet des mains après le lavage, son rôle n’a pas été largement promu, et sa pertinence pour l’hygiène des mains et pour le contrôle des infections semble avoir été négligé.
Le manque d’attention pour cet aspect peut nier les avantages d’un lavage soigneux des mains dans les soins de santé. Jusqu’ici, peu de recherches ont été menées afin d’examiner la contribution qu’un séchage correct des mains donne à l’efficacité globale des pratiques d’hygiène des mains. Les objectifs de cet article sont de fournir un examen systématique des recherches étudiant les résultats des différentes méthodes de séchage des mains et de formuler des recommandations pour la recherche future « .

L’article de Mayo Clinic Proceedings souligne que:

■ «le lavage des mains est la mesure la plus importante pour réduire le fardeau de l’infection lié aux soins médicaux».

■ « Puisque la transmission des bactéries est plus susceptible de se produire à partir de la peau mouillée que de la peau sèche, le séchage correct des mains après le lavage devrait être une composante essentielle des procédures d’hygiène des mains».

■ « L’efficacité hygiénique du séchage des mains comprend l’efficacité du séchage, l’élimination efficace des bactéries, et la prévention de la contamination croisée ».

■ « D’un point de vue, hygiénique les essuie-mains  en papier sont supérieures aux sèche-mains à jets d’air électriques ».

■ «Bien sécher les mains avec un essuie-mains à usage unique, des essuie-mains en papier jetables est la méthode préférable de séchage des mains dans le cadre des soins médicaux».

■ « L’approvisionnement des serviettes en papier doit être considéré comme un moyen d’améliorer le conformité aux normes d’hygiène des mains chez les praticiens des soins de santé »

 

Vous pouvez télécharger le document complet sur ce lien : Mayo Clinic Proceedings – l’efficacité hygiénique des différentes méthodes de séchage des mains

Vous pouvez également lire le blog du Washington Post sur l’article de la Mayo Clinic Proceedings à :  La guerre aux essuie-mains en papier pour se sécher les mains est finie

 

Cette page est également disponible en: Anglais Allemand Italien Polonais Espagnol